Le savoir faire traditionnel d’artisans éleveurs vous fournit le produit qui respecte le vivant

bandeau home

Comprendre la démarche biologique  

Un produit alimentaire bio, c’est quoi ?

C’est une denrée alimentaire brute d’origine agricole issu de la pratique de l’agriculture biologique. Pour mériter cette dénomination, il faut qu’elle résulte d’un mode de production agricole exempt de produits chimiques de synthèse et de polluants dans le respect de l’environnement. Tous les opérateurs intervenants dans la production
biologique sont certifiés et font l’objet de contrôles réguliers par un organisme de contrôle indépendant et agréé par le ministère de l’Agriculture (comme Ecocert, Qualité France, Ulase, Agrocert, Certipag et Aclave).
Pour être appelé « biologique », un produit doit donc avoir, depuis sa production jusqu’à sa commercialisation, suivi et respecté les règles spécifiques de l’Agriculture Biologique. Production, transformation, emballage, transport, distribution…, chaque étape suit une démarche volontaire et répond à une obligation de moyens.
Ces obligations sont définies par les réglementations européenne et française.

La qualité des produits bio : les différences avec les produits conventionnels

La qualité des produits bio : les différences avec les produits conventionnels

Plusieurs études ont mis en évidence une qualité supérieure des produits biologiques sur les points
suivants :

  • teneur en nitrates et en pesticides nettement réduite,
  • valeur nutritionnelle supérieure (fruits et légumes),
  • teneur en eau plus faible,
  • teneur en matière sèche plus forte,
  • meilleur équilibre en éléments minéraux et en oligoéléments.

Santé :
Tous les produits issus de l’agriculture biologique sont dépourvus de résidus chimiques. Ils sont de meilleure qualité nutritionnelle : les fruits et légumes, les céréales sont plus riches en vitamines, la viande contient moins de graisses.

Goût :
Les animaux élevés en plein air, avec une alimentation de qualité, et non “poussés” (les temps de croissance sont beaucoup plus longs), donnent des viandes plus fermes, plus savoureuses et au goût “authentique”.

Environnement :
L’agriculture biologique respecte les eaux, les sols, la faune et la flore. Elle ne pollue pas. Elle favorise la biodiversité et choisit des variétés végétales et animales adaptées aux terroirs.
En revanche, les produits issus de l’agriculture biologique demandent plus de main-d’œuvre et plus de temps. Il peut y avoir plus de perte et ils sont de plus faible rendement que l’agriculture intensive : ils sont donc plus chers.